Enquête thématique

Enquête 2019-2020 : les ados et leurs parents

Les 1000 parents et ados qui ont répondu à cette enquête vivent pour la plupart dans une situation familiale sans problème apparent, et leurs réponses montrent une perception de leur vie de famille assez similaire. Sport, amis et écrans, au centre des intérêts des ados, reflètent leurs besoins d’individuation, d’autonomisation et de construction de leur identité.

Voir toutes les enquêtes

Enquête thématique

1000 répondants (819 parents, notamment des mères dont 1/3 de familles monoparentales) dont 1/4 issus d’une famille monoparentale

L’Observatoire de la vie familiale de l’Isère a lancé cette enquête « miroir » en ligne, en 2019,
auprès de parents et d’adolescents pour :
• Mieux connaître les adolescents (11 à 17 ans), comprendre ce qui les habite, ce qu’ils aiment, redoutent, comment ils voient l’avenir,
les relations avec leurs parents et entre eux
• Interroger les parents sur la manière dont ils voient le changement de leurs enfants, leurs réussites, leurs échecs, comment ils trouvent un cadre sereinement ou non

Enquêtes thématiques Udaf

Expertise

L’objectif de l’enquête 2017 de l’Observatoire de la vie familiale est de mieux connaître l’équipement en « numérique » des familles iséroises, l’utilisation qu’elles font de ces outils, les effets qu’ils ont sur la relation parent-enfant et enfin d’identifier des actions à déployer ou développer. Un questionnaire a été envoyé à 4000 familles allocataires de la Caf de l’Isère, auquel 693 ont répondu.

Expertise

L’Observatoire de la vie familiale de l’Isère, une initiative copilotée par le
Département, la Caf et l’Udaf de l’Isère, a souhaité donner la parole, en
2016, aux parents d’enfant porteur de handicap ou atteint d’une maladie chronique. 1 165 familles ont répondu à cet appel.
Pour y parvenir, des entretiens ont été réalisés auprès de 22 familles et
de professionnels concernés, et les 4 100 familles iséroises bénéficiaires
de l’AEEH2 ont été sollicitées par questionnaire, auquel 1143 d’entre
elles ont répondu.